Prises de vue pour la campagne sur le don de sang

26/06/2015 Contributions aux news de: Linda Janka 0 Kommentare

Vendredi 17 avril, 7h30, Wasserwerkgasse 5. La plupart des Bernois connaissent bien cette adresse, celle du club Wasserwerk dans la Matte bernoise. Non, nous n’avions pas fait la fête jusqu’au petit matin. Les locaux ont été totalement réhabilités et abritent désormais des bureaux. Il ne reste guère de traces des fêtes inoubliables célébrées en ces lieux.

Le photographe Caspar Martig a lui aussi installé son atelier à la Wasserwerkgasse 5 et nous reçoit chez lui pour préparer la campagne : En juin et juillet, des affiches seront posées dans les transports publics pour appeler la population au don de sang pendant les mois d’été.

Lentement mais sûrement, les participants à la journée font leur apparition. Même Louis, notre compagnon à quatre pattes, a répondu présent. Rappelez-vous, nous avions fait sa connaissance l’année dernière lors des prises de vue pour la campagne des fans de la CRS.

Louis

 

Après un café bien fort, nous passons à la sélection des tenues. Uschi, notre styliste, fait essayer différents vêtements à Oli, le mannequin de notre campagne. Tout est assorti, de la tête aux pieds. Il n’y a que l’embarras du choix. La palette des styles va des tenues décontractées aux complets et Oli est lui aussi venu avec sa petite valise. Nous nous mettons vite d’accord sur les tenues à retenir pour les photos. Après le coiffage, nous partons tous en voiture pour le premier site de prise de vue : le dépôt de trams à l’Eigerplatz. Nous avons reçu l’autorisation de faire des photos dans un tram vide, photos qui
paraîtront sur les affichettes en carton.

La matinée est nuageuse. Par chance, il ne pleut pas. Lors des réglages, on veille à tout : lumière, coulisses, etc. Des voitures doivent être déplacées pour dégager l’arrière-plan. Pour parfaire la photo, nous avons besoin de figurants. Pas de problème. Nina de Transfusion CRS et Uschi se portent volontaires et remplissent leur rôle à merveille.

Im Tram

 

Il faudra 2h30 et trois changements de tenue pour clore la séance photo dans le dépôt de trams.

Nina & Michu im Tram

 

Un petit en-cas pour reprendre des forces et nous partons pour l’atelier du BLS, où nous sommes accueillis par le responsable Marketing et communication avec des casques et des vestes fluorescentes. La sécurité avant tout.

Sicherheit bei BLS

 

Nina & Linda bei BLS

 

C’est en file indienne que nous traversons les voies. Mais gare aux locomotives qui circulent ! Même si celles-ci roulent au pas. Bientôt nous arrivons à notre deuxième site de prise de vue. Il s’agit d’un train célèbre du BLS, le Lötschberger. Le matériel est déballé et fixé aux bons endroits, et Oli est de nouveau
préparé pour les photos.

Dans l’intervalle, le soleil a fait son apparition, ce qui ne nous arrange pas vraiment. Il est bien connu qu’il ne faut pas prendre de photos à contre-jour (il suffit de regarder ses photos de vacances). Mais pas de panique, Chäspu, le photographe, trouve vite une solution. C’est ainsi qu’à 15h les dernières photos sont dans la boîte.

Im Zug

 

 

La journée a été intense mais riche en belles photos. Le choix est difficile. Il faudra quelques jours pour achever la sélection, que l’on peut admirer actuellement dans les transports publics. Est-ce que vous les avez déjà vu? (Horaire des collectes de sang)

Commentaires

Ecrivez un commentaire

www.sqs.ch www.zewo.ch wmda
 
DONNER LE SANG SAUVER DES VIES