Inscription au registre grâce à la «Journée d’action»

14/08/2019

Sollicité à deux reprises pour un don de cellules souches du sang, en novembre 2018 et en mai 2019, Matthieu Lossel a très certainement sauvé la vie d’une personne atteinte d’une maladie sanguine potentiellement mortelle comme la leucémie. C’est grâce à la section des samaritains de Grosshöchstetten qu’il est devenu donneur.

Matthieu Lossel a donné ses cellules souches du sang à deux reprises : d’abord par un don de moelle osseuse ...

Depuis de longues années, les membres de la section des samaritains de Grosshöchstetten – à l’instar de nombreuses autres personnes dans toute la Suisse – s’engagent pour la « journée d’action » visant à informer le public sur le don de cellules souches du sang et sur le Registre suisse des donneurs de cellules souches du sang. Ainsi, en septembre 2017, un stand d’information se tenait devant la Coop.

Agé à l’époque de 26 ans, Matthieu Lossel, de Zäziwil, se renseigne alors sur le thème et s’enregistre comme donneur potentiel de cellules souches du sang. « Je n’en avais jamais entendu parler auparavant. Mais les explications reçues m’ont convaincu et je me suis dit que j’apprécierais beaucoup, si je me retrouvais moi-même en situation de détresse, que quelqu’un m’apporte son aide. »

« On reçoit autant que l’on donne »

Peu de personnes enregistrées ont l’occasion d’être appelées un jour à donner leurs cellules souches du sang car il faut une concordance aussi haute que possible entre le receveur et le donneur. C’est pourquoi Matthieu Lossel a été des plus surpris lorsque, en août 2018, soit six mois à peine après son enregistrement, il a reçu un appel de Transfusion CRS Suisse. Les examens menés ensuite apportèrent la confirmation espérée : Oui, il pouvait effectuer son don !

Matthieu Lossel, menuisier de formation et sportif par passion (ultracyclisme), s’est rendu à l’Hôpital universitaire de Bâle en novembre 2018 pour le prélèvement de ses cellules. « L’intervention mineure s’est déroulée sans problème et les soignants ont fait preuve du plus grand professionnalisme », se rappelle le jeune homme, âgé aujourd’hui de 28 ans. Tout en sachant qu’il devrait faire une pause dans son programme sportif pour le don de moelle osseuse, il n’a jamais été question pour lui de renoncer au don. « On reçoit autant que l’on donne. Je me suis mis à la place de la personne malade et je suis reconnaissant d’être en bonne santé. »


... puis par un don de cellules souches périphériques.

Quelques mois plus tard, en mai 2019, Matthieu Lossel a été sollicité pour un don pour la même personne, cette fois pour un « simple » don de cellules souches périphériques. A nouveau, le jeune homme n’a pas hésité une seconde, sans pour autant perdre des yeux son grand objectif sportif, à savoir participer en 2020 à la course de vélo la plus ardue au monde, la « race accross America », longue de 4800 kilomètres.

Pour les patients souffrant d’une maladie sanguine comme la leucémie, la transplantation de cellules souches du sang représente souvent la seule chance de guérison. C’est pourquoi il faut qu’un maximum de personnes soient disposées au don. Le 21 septembre 2019, prenez-vous deux ou trois heures de temps avec des collègues ou amis pour sensibiliser, à l’endroit de votre choix, la population au don de cellules souches du sang. Nous vous fournissons gratuitement le matériel d’information requis, tels que dépliants, affiches et petits cadeaux à distribuer.

 

Vous trouverez toutes les informations et le formulaire d’inscription sur :  www.gemeinsam-gegen-leukaemie.ch/jour-de-laction

www.sqs.ch www.zewo.ch wmda
 
ENSEMBLE CONTRE LA LEUCÉMIE