L’histoire de mon engagement

24/01/2018 Contributions aux news de: Jennifer Schneider 0 Kommentare

Je m’appelle Jennifer Schneider, je suis infirmière diplômée, âgée de 41 ans, mariée et mère de deux enfants. Voici le récit de mon engagement.


Mon fils Tim et moi au stand d'information que j'ai monté avec la famille de ma cousine.

 

Je me rappelle encore ce jour comme si c’était hier. Le 1er avril 2015, j’ai été informée que ma cousine – je n’en ai qu’une - se trouvait à l’hôpital et qu’on lui avait diagnostiqué la leucémie. « Quelle plaisanterie macabre », ai-je pensé. Malheureusement, ce n’était pas une plaisanterie.
J’ai immédiatement appelé ma cousine et lui ai demandé comment l’aider. Sa réponse a été très claire. « Fais-toi enregistrer comme donneuse de cellules souches du sang. »

« Bien sûr. Pourquoi ne l’avais-je jamais fait ? Fallait-il vraiment attendre que cela me touche personnellement ? », me suis-je dit.
Ma sœur et moi nous sommes immédiatement fait enregistrer. Mais cela ne suffisait pas. J’ai demandé des brochures d’information pour motiver les collaborateurs de l’hôpital où je travaille à s’enregistrer également.

Le 7 août 2015, ma cousine a reçu une transplantation de cellules souches du sang. J’avais conscience qu’ils étaient nombreux à attendre une telle chance, c’est pourquoi j’ai approfondi mon engagement. Le 15 août, j’ai organisé notre propre « journée d’action » à l’occasion d’une fête dans le village voisin. Avec la famille de ma cousine, nous avons monté un stand d’information. J’ai même fait imprimer des t-shirts portant le slogan « Gemeinsam gegen Leukämie » (Ensemble contre la leucémie). Malheureusement, les réactions n’ont pas été aussi fournies qu’espéré, en raison de l’âge plutôt avancé du public.

« Ne laisse pas tomber, Jenny ! » ai-je alors pensé. Je me suis donc mise à distribuer des brochures à chaque occasion qui s’offrait à moi : société de musique, association de pontonniers, club de sport, corps enseignant de notre école. J’ai fait de la promotion dans mon cercle d’amis. Et j’ai aussi recouru à Facebook pour encourager les gens à s’enregistrer.

J’ignore combien se sont fait enregistrer suite à mon engagement mais même si je n’ai réussi à convaincre qu’une seule personne de saisir la chance de devenir sauveur de vie j’en serai très heureuse.

Ma cousine se porte bien même si sa vie n’est pas facile et qu’elle connaît régulièrement des rechutes. Mais elle a le bonheur de voir grandir son fils.

J’espère être sollicitée un jour pour un don de cellules souches du sang afin d’offrir une deuxième chance à autrui.

Jennifer Schneider

 

Commentaires

Ecrivez un commentaire

www.sqs.ch www.zewo.ch
 
ENSEMBLE CONTRE LA LEUCÉMIE