Avant le don

Chaque année en Suisse, environ 0.3-0.5% des donneurs enregistrés sont conviés à un examen préalable. Parmi eux, environ 60 personnes seront finalement sollicitées pour un don de cellules souches du sang pour des patients de Suisse ou de l’étranger.


Que se passe-t-il lorsque vos caractéristiques tissulaires sont largement compatibles avec celles d’un patient ?

Première convocation à des tests sanguins approfondis

Nous prenons contact avec vous et vous demandons si vous êtes toujours disposé au don. En l’absence de tout critère d’exclusion, nous vous inviterons à un prélèvement de sang dans le service régional de transfusion sanguine de votre choix. L’échantillon de sang permet de contrôler vos caractéristiques tissulaires (groupage HLA de contrôle) et de dépister certains agents infectieux comme ceux du VIH et les virus de l’hépatite.

 

Sollicitation concrète pour un don

Quelques semaines après le groupage de contrôle, le service régional de transfusion sanguine vous informera des résultats. Si vous vous avérez effectivement approprié comme donneur, on vous demandera votre consentement oral et vous serez convié à un entretien d’information sur le don de cellules souches du sang avec un spécialiste dans le centre de prélèvement concerné (Zurich, Bâle ou Genève). Aura ensuite lieu un examen médical complet afin que l’intervention se déroule avec le moins de risque possible. Avant que la procédure de prélèvement proprement dite soit lancée, vous serez prié de donner votre consentement écrit.
 

Photo : Une fois que vous avez donné votre consentement oral, vous recevez des conseils d’un spécialiste.

Type de don

C’est le transplanteur concerné qui sélectionne le type de don en fonction de la maladie du patient. La décision définitive est prise par le médecin chargé du prélèvement d’entente avec le donneur.

» Histoires personnelles de donneurs

Un don d
www.sqs.ch www.zewo.ch wmda
 
ENSEMBLE CONTRE LA LEUCÉMIE