« Il n’y a jamais eu d’accident »

07/08/2019

En quoi consiste l’organisation d’une mégacollecte de sang réunissant plus de 400 donneuses et donneurs de sang en plein col du Glaubenberg ? Pour en apprendre davantage sur cet événement particulier, nous avons posé quelques questions à Fritz Maurer, ancien directeur des équipes mobiles de collecte de sang de Transfusion interrégionale CRS.

 

 

Chaque année, au début de l’été, a lieu une immense collecte de sang pour motards et amateurs de moto au col du Glaubenberg. La 36e édition, qui s’est tenue fin juin 2019, a accueilli plus de 400 donneuses et donneurs. Fritz Maurer a participé pendant neuf ans à l’organisation de la manifestation en tant que directeur des équipes mobiles de Transfusion interrégionale CRS. Cette année, il a contribué pour la dernière fois à la collecte du Glaubenberg, avant son départ à la retraite.

Combien de temps demande la mise sur pied d’une telle action de collecte de sang ?

L’organisation débute par la fixation de la date pour l’année suivante, environ 15 mois à l’avance. Puis, vers novembre, c’est-à-dire quelque huit mois avant l’action, notre division de la communication commence à prendre contact avec nos partenaires et les exposants. Et on se met ensuite à rechercher le matériel nécessaire, demander des devis aux fournisseurs de tentes, planifier les ressources humaines, parler avec le responsable du restaurant à Langis, etc.

Les motards peuvent-ils remonter à moto après le don ? N’est-ce pas dangereux ?

Pour écarter tout risque, nous remettons un bon de repas aux donneuses et donneurs afin qu’ils prennent un peu de repos. De fait, le petit programme-cadre vise à divertir les donneuses et donneurs sur place pendant près d’une demi-heure afin qu’ils récupèrent. Relevons que, pendant toutes ces années, il n’y a jamais eu d’accident lié au don de sang.

L’action a connu sa 36e édition cette année. La manifestation a-t-elle changé au fil du temps ?

Effectivement, dans le temps, il s’agissait plutôt d’une fête avec une collecte de sang, de la musique live, un taureau mécanique, etc…. Les donneurs de longue date du Glaubenberg tout comme les collaborateurs concernés se remémorent les débuts avec plaisir.

Aujourd’hui, l’accent est mis sur le don de sang, égaillé par un petit programme-cadre et divers stands d’exposants.


La 36e édition a accueilli plus de 400 donneuses et donneurs.

En quoi cette action mobile est-elle spéciale ?

Sa spécificité réside dans le temps imprévisible, qui nous a déjà réservé quelques surprises. Ainsi, il est arrivé qu’il neige pendant le montage des tentes à la fin juin !

Quel souvenir gardez-vous des collectes de sang au Glaubenberg ?

Une donneuse fidèle revient chaque année au don avec son chien. Généralement, je la remarque dès son arrivée, assise sur la moto derrière son compagnon. Le chien l’accompagne à chaque étape du don.

 

Nous formulons nos meilleurs vœux à Fritz Maurer et nous réjouissons de la prochaine action au Glaubenberg les 27 et 28 juin 2020.

Commentaires

Ecrivez un commentaire

www.sqs.ch www.zewo.ch wmda
 
DONNER LE SANG SAUVER DES VIES