RISQUES ET COMPLICATIONS

Une transplantation de cellules souches du sang est un traitement très intense, contraignant, risqué et susceptible d’entraîner des complications. Certains problèmes souvent déclenchés par la chimiothérapie ne peuvent pas être évités.

Infections

Pendant la première année suivant la transplantation, parmi les complications les plus fréquentes figurent les infections, outre la maladie du greffon contre l‘hôte. En attendant que le système immunitaire soit intégralement rétabli, le receveur est très sensible aux infections. C’est pourquoi les patients occupent des locaux spéciaux (chambres d’isolement pour une période déterminée) qui permettent de réduire le risque d’infection pendant l’hospitalisation. Il est évidemment important que les mesures d’isolement prévues soient respectées. De même, une fois de retour à domicile, les patients doivent suivre pendant une certaine période des règles d’hygiène et de nutrition spéciales.

Maladie du greffon contre l’hôte (GVHD)

Une complication fréquente de la transplantation de cellules souches du sang étrangères (allogènes) est le rejet des cellules du patient par les cellules souches du sang du donneur. Une telle réaction immunitaire est appelée réaction inverse de rejet ou maladie du greffon contre l’hôte, en anglais graft-versus-host-disease (GVHD). Plus les différences entre les caractéristiques tissulaires du receveur et du donneur sont marquées, plus le risque de réaction inverse de rejet est élevé. Cette réaction immunitaire peut survenir au cours des premiers mois mais aussi bien plus tard et provoquer des lésions légères à importantes (peau, muqueuse, organes internes).

Rejet

Dans de rares cas, l’organisme du patient peut rejeter les cellules du donneur transplantées. C’est pourquoi le patient doit prendre des médicaments appropriés, des immunosuppresseurs, après la transplantation de cellules souches du sang pendant une très longue durée.
Dans de très rares cas, les cellules souches transplantées ne se reproduisent pas dans la moelle osseuse.

Récidive

Un autre risque est que les cellules souches du sang malades reviennent et que la maladie se déclenche à nouveau.

Blutspende SRK als Arbeitgeber
www.sqs.ch www.zewo.ch wmda
 
DONNER LE SANG SAUVER DES VIES