DATES DE COLLECTE DE SANG

TESTS APRÈS LE DON

Avant que les composants sanguins du donneur ne soient mis à la disposition des patients, ils sont soumis à une batterie de tests. Outre la détermination du groupe sanguin et du facteur Rhésus, le sang est analysé à la recherche dagents d’anticorps ou infectieux contre des maladies comme la jaunisse(hépatite B, C et E), VIH ou la syphilis (TPHA). Les différentes méthodes d’analyse sont vérifiées en permanence par souci de sécurité et adaptées aux exigences actuelles. Le sang donnant lieu à des résultats positifs aux tests est immédiatement retiré et le donneur est contacté sans délai.


Néanmoins, il n’existe pas de sécurité absolue, à cause de la fenêtre diagnostique.

La fenêtre diagnostique

La fenêtre diagnostique désigne la période s’étendant entre le moment où un agent pathogène pénètre dans l’organisme et celui où cet agent ou les anticorps correspondants peuvent être dépistés à l’aide d’une méthode appropriée.

Ainsi, pour l’hépatite B, le délai s’écoulant entre la contamination et la détectabilité de la maladie est de 15 jours. Si une personne contracte le virus puis donne son sang dans les 15 jours qui suivent, elle met en danger la vie d’autrui parce que tous les tests échouent pendant cette période. Pour l'VIH, la « fenêtre diagnostique » s’étend à 5 jours.

Des analyses de laboratoire approfondies doivent permettre d’éviter la transmission de maladies dangereuses par transfusion sanguine. En dépit des tests les plus modernes, il n’y a toutefois pas de sécurité absolue.
www.sqs.ch www.zewo.ch wmda
 
DONNER LE SANG SAUVER DES VIES